Facebooktwittergoogle_pluslinkedinyoutube

15202765_1172221466165245_5963891218632188865_nEn partant de notre recherche clinique quotidienne et des concepts que nous avançons, la visée de Huit Intérieur Publications, en plus de l’édition, élargit son champ d’action à la diffusion et à la publicité du savoir psychanalytique contemporain. À condition, cependant, que les textes ou les liens diffusés cadrent avec les concepts psychanalytiques que nous développons et affinons depuis plus de 20 ans.

Nous avons, d’abord, proposé un certain nombre de nouveaux concepts concernant la clinique de la psychose maniaco-dépressive et des états bipolaires anxio-dépressifs, tels que facteurs blancsforclusion maniaque et délire de mort. Et, à partir du Volume II, nous avons aussi : événements psychiques ou événements inter-subjectifs,  fuite des événements et angoisses altruistes. Ils ne sont pas cependant toujours compris selon leur définition d’origine. Un grand effort de reprise et de reformulation est alors nécessaire, mais toujours en fonction de la manière dont d’autres cliniciens les utilisent ainsi que de l’argumentation présente dans leurs textes. D’autant plus que certains les reprennent parfois de manière seulement implicite ou allusive.

Puis, dans les questions brûlantes de la sexualité d’aujourd’hui, nous allons traiter des phénomènes trans-limites et de la sexualité anomique, comme aussi bien d’une psychanalyse de la sexuation dans ses liens avec ce que nous appelons la période de la n’essence.

Enfin, lorsqu’on reprendra nos études sur l’amour et sur le couple, nous pourrons évoquer des termes comme anomie de l’amourles triangles polysynchroniques et la secte-à-deux ou le couple reclus.

Ainsi, dans cette rubrique de Huit Intérieur Publications, nous recensons les livres, les articles, parus dans des revues spécialisées et en principe à comité de lecture, ainsi que les thèses de psychiatrie et de psychologie clinique qui s’inspirent de nos travaux et qui utilisent nos concepts en les citant.

Car, comme on vient de le dire, nous nous sommes aperçus qu’il ne suffit pas de proposer ou de lancer de nouveaux concepts. Mais qu’il faut bien les suivre à la trace pour observer et étudier l’utilisation qu’en font les autres. Cela nous aide à voir ce que nous pouvons en dire pour, selon les cas, ou bien rétablir les définitions d’origine, ou bien ajouter de nouvelles idées aux concepts déjà en place.

Voici donc les références à nos travaux :

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinyoutube